Vous êtes ici : Accueil


BIENVENUE !

L’association Mil’Ecole souhaite initier des actions de développement dans des villages du Burkina Faso en concertation avec les populations concernées (agriculteurs, enseignants, responsables locaux, etc.). Les actions de 2008 à 2013 présentées sur ce site ont été réalisées notamment par des membres de Mil’École lors de leur participation à l’association Les Puisatiers.

Ce site veut montrer nos actions au Burkina Faso sous la forme de leurs cheminements : les blocages, les impasses et parfois des échecs, les réussites. Monter des projets d’aide au développement n’a rien d’un long fleuve tranquille !

« S’asseoir sans rien faire n’ôte pas l’épine du pied »

  #  ACTUALITÉS   

Facebook_logo

# Lettre d’information de Mil’Ecole – d’avril à juin 2017
Elle présente la poursuite des réalisations de second trimestre 2017, après notre séjour au Burkina de Février, et les projets en cours sur nos 4 sites d’activités et en France
Lire la Lettre info
Pour lire ou relire les anciennes Lettres info

# Projet au Burkina pour les Xplorateurs (2016-2017)

 Le projet Xplora-Burkina de découverte et de solidarité mené par 10 jeunes du lycée Felix Mayer de Creutzwald et leurs 3 accompagnateurs a permis de financer la création d’un jardin pédagogique agro-écologique à l’école solidaire Paas Yam.
Et du 9 au 18 février 2017 les Xplorateurs ont pu se rendre au Burkina
Voir l’article

# Fabrication de petits sacs d’école pour les jeunes burkinabè (2016-2017)

Dans les pavillons de la Maison d’Enfants Louise de Marillac des environs de Strasbourg, fabrication de 120 petits sacs d’école. Ils ont été distribués en février 2017 aux collégiens de Guirgo village de brousse près de Ouoro.
Lire l’article

Assemblée Générale – 28 janvier 2017
L’AG 2017 de Mil’Ecole s’est tenue au Foyer Altschacht de Creutzwald le 28 janvier. Vous trouverez en Pdf téléchargeable les différents comptes rendus : de l’AG, des activités 2016 et des projets 2017. Le budget prévisionnel 2017 et les comptes de résultats de 2014 à 2016
Voir l’article

# Des Bilans et projets pour nos 4 sites d’interventions – juin 2016
Suite à la mission d’Edith au Burkina en juin 2016, une réunion de bureau de Mil’Ecole a permis de faire les bilans et redéfinir nos projets pour nos 4 sites d’activité. Voir :

Ouoro   –    Bologo   –    Paas Yam    et    Goéma 

Mil’Ecole au Burkina
Des nouvelles de nos 4 lieux d’intervention

#  Au village de Ouoro 

Comptes rendus des formations agricoles – 2017 – dans le village de OUORO. Programme trisannuel. Année III  (nouvel article juillet 2017)
Aux formations prévues pour cette dernière année de notre programme trisannuel élaboré en 2014 s’en rajoutent d’autres. Et déjà se profilent des projets pour les années suivantes. A Ouoro, ça avance.

Au collège de Guirgo (2015-2017(nouvel article avril 2017)
Une aide ponctuelle qui s’étoffe petit à petit d’année en année pour ce collège de fortune où des jeunes de Ouoro suivent leur scolarité après le CM2

# A la ferme pilote de Goéma

Un périmètre bocager à Toéghin (Réalisation 2017)
Financement de l’aménagement du périmètre bocager de plus de 100 ha permettant à plus de 30 familles de bénéficier chacune de 4 champs équipés aux techniques de rétention d’eau de pluie et de conservation des sols promues par les fermes pilotes du réseau TERRE VERTE. Réalisé par la ferme pilote de Goéma.

Un bulli pour Goéma (réalisation 2015-2016) (mis à jour mars 2016)
Mil’Ecole finance grâce à l’aide de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse une retenue d’eau (ou bulli) de 8 000 m3 dans ce village du Sahel où se développe une ferme Pilote du réseau TERRE VERTE.
278 m de digue, totalement réalisée « à la main », les premiers coups de pioches ont été donnés le 27 décembre 2015.

# A l’école de Paas Yam (à la périphérie de Ouagadougou) 3 articles

Un jardin pédagogique agro-écologique pour l’école de Paas Yam (2016-2017) (remis à jour avril 2017)
Des lycéens et des professeurs creutzwaldois au sein d’Xplora-Burkina et Mil’Ecole ont mené à bien leur projet de création d’un jardin pédagogique agroécologique pour l’école solidaire de Paas Yam dans la grande périphérie de Ouagadougou, grâce à des subventions du Conseil Régional du Grand Est

Un  forage pour l’école solidaire de Paas Yam (juillet 2016) (Réalisé)
Située dans un quartier non loti de la périphérie de Ouagadougou, l’école solidaire Paas Yam va enfin pouvoir bénéficier d’une eau abondante pour ses besoins (hygiène, cantine)

Parrainer des enfants avec Mil’Ecole…
Mile’Ecole par le biais de Serge Ramon cofinance le projet maternelle « Svetlana », en mémoire de Sveta, son épouse récemment décédée.
Corinne Koenig et Pascal Salmon y ont rencontré les 40 enfants parrainés depuis 2015 et organisent les 20 nouveaux pour la rentrée 2017 tandis que Pierre Alliot y a mené 2 chantiers peinture  

# Au village de Bologo : 4 articles

Deux classes nouvelles pour le collège de Bologo (2016)
Aménagement de 2 nouvelles salles de classes pour un collège de brousse performant et débordé

Des tableaux extérieurs pour le collège de Bologo (2015 et 2016)
Construction de 5 tableaux extérieurs financés par Mil’Ecole et Burkin’action du lycée Chopin de Nancy

Comptes rendus des premières formations agricoles – 2016 – dans le village de BOLOGO. Programme quadriennal. Année I
Première année de formations agricoles d’un projet qui se déroulera sur quatre ans (de 2016 à 2019)

Gestion et remise en état des forages de Bologo (2015-2017) (nouvel article – avril 2016)
En projet une formation destinée aux populations afin de remettre en place une Association des Usagers de l’Eau (AUE) doit accompagner la remise en état des forages en panne du village de Bologo : 13 forages sur les 27 recensés

Mil’Ecole en France

 # Séjour de 4 Burkinabè du réseau TERRE VERTE en Lorraine avec Mil’Ecole (mai 2017) –  2 articles
1/2 : Visites et découvertes en Lorraine
Abdoul, conseiller municipal de Pissila et Denis, Michel et Joël, 3 techniciens agricoles burkinabè du réseau TERRE VERTE ont été reçus par Mil’Ecole. Elle a organisé leur séjour avec de multiples rencontres en Moselle, et avec d’autres associations, dans le Lunévillois et le Toulois
Lire l’article
2/2 : Rencontres-Débats et Tourisme
Des Rencontres-débats qu’ils ont animés autour des techniques qu’ils développent pour restaurer les terres dégradées du Sahel et quelques-unes de leurs visites touristiques.
Lire l’article

 # Repas solidaires  2014 – 2016 et 2017
Pour la seconde année consécutive, le 29 janvier 2017, Mil’Ecole a co-organisé avec Xplora-Burkina du lycée Félix Mayer de Creutzwald un repas solidaire pour soutenir leur projet de jardin pédagogique à l’école solidaire de Paas Yam
Lire l’article

Comme chaque année Mil’Ecole a participé en 2016 aux actions organisées par l’ESCALE :
Le Forum solidaire pour les lycéens de Creutzwald avec la participation de Mahamadi SORGHO, directeur de la ferme pilote de Goèma (en novembre)
La collecte de fonds avec l’ensachage au super marché Leclerc de Creutzwald (2 journées fin décembre) et à l’Intermarché de Boulay

Des Docs sur le Burkina

#  Des articles importants dans Burkina Doc dans la rubrique « Agriculture Durable » 

Le périmètre bocager au Sahel (nouveau fin 2016)
C’est un ensemble de champs. Mis au point par le réseau TERRE VERTE,  cet aménagement et ces techniques permettent de restaurer les terres dégradées et d’augmenter durablement de 100 à 200% les rendements en piégeant l’eau de pluie dans les champs

Faire du compost au Sahel en 8 semaines /How to make compost in the Sahel in 8 weeks without chemical inputs.
Pour assurer la croissance rapide d’un arbre planté au Sahel : le puits racinaire /A way to ensure the survival of a new planted tree in the Sahel
Des techniques (en images) mises au point par la ferme de Goéma, une des 3 fermes pilotes du réseau TERRE VERTE

Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso
      (A balanced diet with Busch products possible in Burkina Faso)
            (Eine ausgewogene Ernährung mit Busch Produkte möglich in Burkina Faso)

Les pays sahéliens offrent une variété suffisante de plantes pour composer des repas équilibrés. Bien souvent c’est  leur insuffisance ou leur caractère saisonnier qui provoquent les carences alimentaires.
(Sahelian countries have a sufficient variety of plants to provide a balanced diet)
(Die Sahel-Länder haben ausreichende Vielfalt an Pflanzen, die eine ausgewogene Ernährung zu schaffen)

Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso
      (Bush trees and food security in Burkina Faso)

            (Busch Bäume und Ernährungssicherheit in Burkina Faso)

Ces arbres sont les piliers de la survie des Burkinabè, ils en vivent : arbres nourriciers (feuilles, fleurs, fruits), arbres soignants, arbres fertilisant les sols,  arbres à palabre, bois de chauffe, bois d’œuvre… Une vingtaine d’arbres de brousse présentés en diaporama avec leurs produits vendus au marché et en notice leur nom scientifique et leurs utilisations par les paysans burkinabè
(Bush trees are essential to the survival of Burkinabe farmers. See 20 slideshows of bush trees, their  scientific names and their use)
(Busch Baüme sind für das Überleben der Burkinabe Bauern wesentlich. Siehe 20 Diashow von Busch Bäume,  ihren wissenschaftlichen Namen und ihren Verwendungen)

Pour suivre et comprendre l’actualité au Burkina Faso
Une Révolution les 30 et 31 novembre 2014,
Un putsch le 17 septembre 2015 de la garde rapprochée de l’ancien président Blaise Campaoré et son échec.
Les élections à venir

   NOUS SOUTENIR  

Votre aide est nécessaire pour une action pérenne ! Rendez-vous sur cette page ! Mille Mercis !