Vous êtes ici : Accueil > L’Association > Partenaires

NOS PARTENAIRES

Dans la charte de Mil’Ecole, nous privilégions des logiques de réseaux, de concertation et de collaboration que nous plaçons au cœur de nos actions :

  • Au Burkina tout le travail préparatoire aux actions résulte de projets discutés et partagés avec les populations locales : cela suppose de disposer de partenaires fiables dans nos secteurs d’intervention : Pierre BAMOGO et Alphonse SAMA sur Ouoro, Maxime OUEDRAOGO sur Bologo
  • En France, nous travaillons en réseau avec l’ESCALE et le club Burkin’Action pour mener des actions de sensibilisation et de financement de nos projets au Burkina.Par ailleurs nous avons adhérer au réseau MultiCooLor qui se propose de mettre en relation différents acteurs lorrains de l’aide au développement

Secteur du village de Ouoro au Burkina Faso

Alphonse_SAMA_tiny

Alphonse Sama

Paul BAMOGO, longtemps directeur de l’école de brousse de Sourgou, est depuis 2015 professeur d’Histoire-Géographie au collège de Guirgo.

Alphonse SAMA, longtemps directeur de l’école de brousse de Ouoro, est aujourd’hui à La.

Deux directeurs qui travaillent de concert comme les 2 doigts de la main. Nous les connaissons depuis 6 ans et nous avons pu apprécier leur sérieux, leur capacité d’organisation et leur implication auprès des populations rurales de leur commune.

Leur très bonne relation auprès des agriculteurs que nous avons pu constater lors de la mise en place des visites à la ferme pilote de Filly, nous permet d’espérer pouvoir grâce à eux développer des formations agricoles pour les agriculteurs de Ouoro.

Paul BAMOGO vient de soutenir brillament (mention Bien) un mémoire de maîtrise sur le thème de « L’impact de l’exploitation minière sur la scolarisation des enfants dans la province du Sanguié ». Bel exemple de son implication de terrain sur les questions de l’éducation !

Alphonse SAMA a été décoré de l’Ordre du mérite en 2015.

Paul BAMOGO et Alphonse SAMA

Secteur du village de Bologo au Burkina Faso

Maxime_Ouedraogo

Maxime OUEDRAOGO

Maxime OUEDRAOGO

Ancien enseignant, il a été de longues années directeur d’école en brousse. Formé aux SUD ÉNERGIES RENOUVELABLES de Toulouse (France), il a aujourd’hui sa propre entreprise au Burkina Faso : Soleil Plus.

Ayant été sélectionné récemment par l’Allemagne pour une formation continue à Cologne en énergie solaire, il est devenu formateur en électricité bâtiments et énergie solaire au Burkina. Il est revenu en France en 2012 pour différentes visites.

Originaire de Bologo, il est particulièrement attaché au développement de son village. Il a crée l’Association Buud-Nooma (Solidarité) avec des ressortissants de Bologo pour le développement socio-économique du village. Il en est Président.

Secteur de l’école solidaire Paas Yam à Nioko II, Ouagadougou

Souleymane L. NIKIEMA Instituteur Principal et Directeur de l’école Solidaire Paas Yam.

« Après 25 ans de service, et après avoir servi en campagne et en ville, l’idée m’est venue de créer en 2009 une école solidaire afin d’accroitre un tant soit peu le taux de scolarisation des enfants en général et en particulier des Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) de zones périurbaines de la capitale Ouagadougou où vivent des familles d’agriculteurs dépourvues de leur terre à cause de la démographie galopante de la ville ; des familles d’ouvriers déflatés par les conséquences économiques, etc. »

Voir sa présentation, ses actions  et ses projets d’avenir

.

Souleymane

Souleymane NIKIEMA

Nos partenaires financiers pour les exercices 2015-2016-2017

logo_l_escale
Logo_Agence_de_l_EauRM
conseil_general_moselle
Lions_Clubs_Logo
Partenaire_Energies_Services_Creut
Canard_ z_ailés

Les Canard’Z’Ailés

Partenaire_Talents_Partage
partenaire_conseil_regional
Partenaire_AEA
Partenaire_SIEGVO
Logo_BURKIN'ACTION
Logo_ccPaysNaborien
Xplora21
Logo_Haganis
Logo_uem-metz

   L’ E S C A L E

   En France

(Lycéens et Éducateurs Solidaires à Creutzwald pour une Alternative Equitable)

partenaire

Dominique Sibille Président et Jean Michael Cornélius Trésorier adjoint

Cette association de solidarité existe depuis 2009.

Elle résulte de toute une série de contacts avec des ONG locales tissés par l’équipe éducative du lycée Félix Mayer de Creutzwald (Moselle) dans le cadre d’expérimentations pédagogiques menées pendant plusieurs années
avec le soutien de Sciences Po PARIS, puis de la Fondation pour l’Egalité des Chances.

L’ESCALE a également soutenu des projets lycéens avec le soutien de la Région Lorraine, puis de la Région Grand’Est : projets Madrassa, puis Xplora pendant 4 ans en collaboration avec l’association Aït Yacine dans le Sud marocain.

Depuis 2016, en relation avec Mil’Ecole, l’ESCALE a développé un projet dénommé Xplora-Burkina qui a débouché en 2017 sur la réalisation d’un jardin pédagogique agroécologique dans l’enceinte de l’école solidaire Paas Yam à Ouagadougou et qui pour 2018 devrait aboutir à la construction d’une bibliothèque scolaire pour le collège du village de Bologo

Actions et objectifs de L’ESCALE

logo_l_escale

Le club Burkin’Action du lycée Chopin (Nancy)

En France

Alain_Cordel

Alain Cordel, initiateur du Club Burkin’Action.

Fondé par Alain CORDEL, enseignant en histoire-géographie et membre fondateur de Mil’Ecole, il se réunit depuis décembre 2013, à raison d’une à deux réunions par semaine.

Alain Cordel dispose d’une expérience au Burkina acquise lors d’un voyage découverte effectué avec nous en février 2013.

« Nous avons travaillé en trois étapes, précise A. Cordel : découverte du Burkina, de l’association Mil’Ecole ; analyse des actions menées et de la philosophie qui sert de cadre aux actions ; réflexion sur des actions à mener à Nancy, en partenariat avec Mil’Ecole (électrification, achat de matériel scolaire et d’ouvrages et les actions de formation des paysans). »

Actions et objectifs du Club Burkin’Action

Logo_BURKIN'ACTION

Le réseau MultiCooLor intègre GESCOD

Le réseau multi-acteurs de la coopération en Lorraine se transforme avec l’émergence de la grande région Grand’Est

logo_Gescode

Initié par la Région Lorraine, « MultiCooLor », était un  réseau qui se proposait de remplir trois missions qui nous semblent être en phase avec notre approche de l’aide au développement :

  • Partager les expériences et les informations pour chercher à plus d’efficacité sur le terrain (en organisant des rencontres thématiques et géographiques)
  • Former les acteurs de l’aide au développement
  • Promouvoir toutes les formes d’éducation à la solidarité internationale

Cependant, la réforme des collectivités territoriales faisant émerger une Région Grand’Est réunissant l’Alsace, la Lorraine et Champagne-Ardenne, il devenait nécessaire à MultiCooLor d’accompagner cette mutation.

Dans le nouvel organigramme du GESCOD, il est à signaler que Serge RAMON, notre vice-président, a intégré le Bureau du GESCOD et qu’Edith PICHARD, notre présidente, travaille actuellement à une cartographie des ONG du Grand’Est intervenant au Burkina Faso.

Actions et objectifs du GESCOD