Cours d’alphabétisation à Ouoro

2017-2019

Il s’agissait d’une demande forte, formulée par les femmes des groupements avec lesquels Mil’Ecole travaille depuis 2014-2015. A nos yeux, c’est un dispositif décisif dans la recherche d’une autonomisation croissante des groupements : savoir lire et écrire.
L’alphabétisation des adultes ne sachant pas du tout le français se fait en langue nationale (mooré).
Elle leur permettra de gérer leurs cahiers de comptes et de pouvoir envisager une gestion saine et raisonnée de leurs activités.

 

Formation des formateurs

Mil’Ecole a anticipé cette action dès décembre 2017 en finançant une session de formation (3 semaines) pour deux jeunes femmes (Elise et Rihanata KABORE) appelées à prendre en charge l’alphabétisation et un jeune homme (Sayouba NIEBE) qui sera le superviseur du dispositif.

 

Les cours d’alphabétisation

Depuis janvier, ce sont 31 femmes qui suivent avec assiduité une première session de 45 jours sur l’année 2018.

Ouoro_Formation_2018_21
Ouoro_Formation_2018_22

Jour de l’évaluation : en salle en petits groupes, pendant que d’autres révisent dehors…

Le mardi 10 avril, les apprenantes ont subi leur évaluation de validation de l’année qui est conduite par le ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation à travers ses services déconcentrés qui sont la Direction Régionale et le RAENEF (Responsable de l’Alphabétisation et de l’Éducation Non Formelle)

 

Les résultats de cette 1ère année 2018

De très bonnes nouvelles en provenance de Ouoro…Paul et Alphonse, nos correspondants locaux viennent de nous transmettre les résultats de l’évaluation de la première session d’alphabétisation à laquelle ont participé les 31 femmes.
Or ces résultats sont tout simplement stratosphériques: 100% de réussite aux tests, validés par le MENA ( Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation) c’est tout simplement hors norme.

Alphabetisation_Ouoro1
Alphabétisation_Ouoro2

Voici la teneur du message que nous, Mil’Ecole, venons d’envoyer à nos correspondants :
« Le taux de réussite est sur cette première session annuelle tout simplement excellentissime
Il témoigne bien:
– de l’engagement et du sérieux des femmes qui ont choisi de suivre cette formation
– du travail réalisé sur place par formatrices et superviseur
– de l’encadrement de première classe que vous, Paul BAMOGO et Alphonse SAMA, nos correspondants, assurez sur le terrain
– de la pertinence de ce dispositif
A tous et à toutes, on compte sur vous pour relayer l’information , Mil’Ecole adresse ses plus sincères félicitations
Un résultat de ce type est pour nous un encouragement et l’assurance que nous sommes à Ouoro sur la bonne voie
Mille bravos »

Et ensuite

Avant une seconde session en 2019 qui pourra alors déboucher sur une certification finale et officielle de leurs acquis, ces femmes pourront utiliser leurs acquis tout neufs lors d’une Formation prévue avant la fin de l’année 2018 concernant  gestion et pratiques de microcrédit au sein des groupements