Cours d’alphabétisation à Ouoro

2017-2021

Il s’agissait d’une demande forte, formulée par les femmes des groupements avec lesquels Mil’Ecole travaille depuis 2014-2015. A nos yeux, c’est un dispositif décisif dans la recherche d’une autonomisation croissante des groupements : savoir lire et écrire.
L’alphabétisation des adultes ne sachant pas du tout le français se fait en langue nationale (mooré).
Elle leur permettra de gérer leurs cahiers de comptes et de pouvoir envisager une gestion saine et raisonnée de leurs activités.

 

Un prérequis : la formation des formateurs et d’un superviseur

Mil’Ecole a anticipé cette action dès décembre 2017 en finançant une session de formation (3 semaines) pour deux jeunes femmes (Elise et Rihanata KABORE) appelées à prendre en charge l’alphabétisation et un jeune homme (Sayouba NIEBE) qui sera le superviseur du dispositif.

A partir de la seconde année, une formation de recyclage est prévue sur deux semaines. Elle est organisée par les services du développement de l’éducation non formelle qui dépend du MENA, (le Ministère de l’éducation Nationale et de l’Alphabétisation).

 

Les cours d’alphabétisation : description du dispositif

Une session annuelle se déroule sur 45 jours entre janvier et avril, période creuse dans les travaux agricoles plus susceptible d’attirer des candidatures. C’est après la deuxième session annuelle que les femmes passent leur examen de validation attestant de leur alphabétisation en langue nationale.
Avec nos correspondants, nous avons décidé d’indemniser les femmes à hauteur de 300 FCFA par jour de présence parce qu’elles ne peuvent durant ces jours-là mener d’activités génératrices de revenu.
En 2018 ce sont 31 femmes qui ont suivi la première session (5 femmes pour chacun des six groupements féminins avec lesquels nous travaillons sur le village depuis 2014/2015) + 1 candidate libre acceptée par consensus et venant d’un village voisin (Rialo).

Ouoro_Formation_2018_21
Ouoro_Formation_2018_22

Jour de l’évaluation : en salle en petits groupes, pendant que d’autres révisent dehors…

A la fin de la première session – Les tests intermédiaires
Avril 2018

Les apprenantes subissent des tests intermédiaires validant leur année. Cette évaluation est conduite par conduite par le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) à travers ses services déconcentrés qui sont la Direction Régionale et le RAENEF (Responsable de l’Alphabétisation et de l’Éducation Non Formelle). Les résultats  : 100 % de réussite. Toutes ont pu suivre les cours de la 2ème année.

Les évaluations finales du 1er groupe
Avril 2019 et juin 2020

L’évaluation finale est toujours plus difficile, c’est un diplôme officiel.
16 femmes ont été déclarées admises à la fin de leur 2ème année en avril 2019 (environ 52 % de réussite)
12 femmes qui n’avaient pas obtenu leur diplôme en 2019 l’ont obtenu en juin 2020, à la fin de leur 3ème année (malgré l’interruption due à la pandémie) ce qui fait que seules 3 n’ont pas réussi.
Donc 28 femmes diplômées sur 31 cela donne un taux de réussite de 90%
Avec des performances nuancées d’un groupement à l’autre, tous les groupements disposent désormais de femmes alphabétisées

 

Janvier 2020
Le démarrage d’un 2ème groupe

Ouvert dès janvier 2020, un second groupe pour 30 femmes nouvelles (sur la base de 5 candidates par groupement). avec le soutien du Conseil Régional Grand Est poursuivront leur formation en 2021.

Des nouveaux locaux
pour accueillir les 2 groupes de femmes

Faute de locaux adaptés, il avait été décidé en commun la construction d’un hangar pour lequel les femmes s’étaient engagées à financer 30% des frais de construction et à fabriquer les briques en banco du chantier. Nos amis de Kel Toulois (et le CD54) ont soutenu cette construction ainsi que le matériel nécessaire à la formation (tables, tableau, bancs, manuels)
Ce bâtiment a bien servi durant l’année 2020.

Alphabetisation_Ouoro_02
Alphabetisation_Ouoro_03
Alphabetisation_Ouoro_01

Malheureusement les murs en banco se sont effondrés lors de la saison des pluies. Mil’Ecole a donc soutenu la construction de murs en brique-béton pour assurer la rentrée 2021

Année 2021
Une 4ème année et une 2ème année

1er groupe d’alphabétisation
En 2020 une 3ème année dite alphabétisation fonctionnelle devait avoir lieu sur des sujets ciblés : vie des groupement, agriculture, élevage, AGR, santé, hygiène avec des intervenants extérieurs, agents de santé, agroécologistes…
L’interruption due à la pandémie covid durant 2 mois des activités et des circulations ont empêché un bon nombre de ces sujets d’importance d’être abordés. Il a été décidé de la reconduire en 2021.
Et le 2ème groupe
entame leur 2ème année de formation qui les conduit à l’évaluation finale en fin d’année