Comptes rendus des formations agricoles – 2017 – dans le village de OUORO

Programme trisannuel. Année III
Nous sommes à la dernière année de notre programme trisannuel élaboré en 2014

Un bilan (nouvel audit) est prévu en fin d’année pour apprécier les évolutions des capacités des différents groupements et pour redéfinir nos actions futures sur ce village.

Il est dorénavant à noter que :
     – Deux nouveaux groupements féminins se sont constitués venant de quartiers non représentés auparavant.
     – Un comité de pilotage vient d’être monté pour coordonner l’ensemble.
     – Une demande de formation en alphabétisation d’adultes formulée par les groupements est actuellement à l’étude

Vous trouverez les comptes rendus détaillés des formations réalisées de l’année 2017 :
     – Formation extraction d’huile sésame et arachide
     – Formation en technique de fabrication d’aliments pour bétail (non prévue)
     – Formation d’élevage volaille pour 11 nouveaux bénéficiaires
     – Passation de volailles entre membres des groupement et dotation de matériel (grillage et mangeoires)
     – Formation d’épandage du compost (en zaï, en demi-lune et par labour)
     – Le suivi des cahiers effectuées par Alphonse SAMA
     – La mise en place d’un comité de pilotage
     – Une nouvelle dotation de matériel :
          * Acquisition d’un second lot de matériel pour la fabrication de soumbala
          * Acquisition de matériels agricoles complémentaire (ânes et charrues)

A venir au dernier trimestre 2017 :
     – Une formation sur le beurre et le savon de Karité prévue,
     – Une formation sur les techniques de ventes et de commercialisation destinée à proposer des solutions pour écouler des productions plus diversifiées depuis nos différentes formations
     – Une formation destinée au tout nouveau comité villageois de pilotage qui sera amené à coordonner les actions que nous mènerons à partir de l’an prochain dans le village

Ces formations sont toujours faites en collaboration étroite avec nos 2 correspondants sur place Paul BAMOGO et Alphonse SAMA, et David Luther SANOU, représentant de DEZLY Consulting, et avec les groupements concernés du village.

Pour connaître les différentes formations des années 2015 et 2016  :
     – Comptes rendus des 5 formations agricoles – 2015 – dans le village de OUORO. Programme trisannuel. Année I
     – Comptes rendus des formations agricoles – 2016 – dans le village de OUORO. Programme trisannuel. Année II

 

Première formation 2017
Formation extraction d’huile sésame et arachide
8 et 9 février 2017

Prévue pour 5 femmes de chacun des 4 groupements féminins (20 femmes), la formation a de fait bénéficiée à une dizaine de femmes supplémentaire issues des 2 nouveaux groupements, soit 30 femmes de 6 groupements.
Cette formation a pour but de permettre aux femmes du village d’améliorer leurs revenus en produisant et vendant de l’huile et des tourteaux d’arachide et de sésame.
Les prix en sont relativement stables tandis que le prix de vente des graines non transformées est très changeant.

Ouoro_Formation_2017_10
Ouoro_Formation_2017_11
Ouoro_Formation_2017_12
Ouoro_Formation_2017_09

Un procédé traditionnel permet d’extraire une partie de l’huile disponible dans l’amande : Décorticage – Le séchage – Le tri – La torréfaction – Le dépelliculage – Le vannage – La mouture – Le malaxage – La déshydratation de l’huile. Ensuite la pâte résiduelle peut servir à fabriquer des tourteaux (biscuit).
La mouture des graines de sésame et d’arachide se sont faites dans le seul moulin du village et villages avoisinants qui est déjà surchargé…
Cela a ouvert la voie à un projet de construction d’un second moulin, projet que nous suivrons dans un autre article.

 

Deuxième formation 2017
Formation en technique de fabrication d’aliments pour bétail (non prévue)
(Aliment riche en sel à lécher)
6 et 7 mars 201
Quand des femmes du village se forment entre elles

A la faveur de la rencontre de Mil’Ecole à Ouoro avec les groupements le 18 février, un des nouveaux groupements (Sougri nooma du quartier Ikiemdé) a émis son souci de partager les acquis d’une session de formation sur la fabrication d’aliments pour bétail.
À cette requête, Mil’Ecole a marqué son accord et c’est ainsi que plusieurs démarches (rencontre de Alphonse et Paul avec la formatrice et les autres groupements) ont été entreprises pour la tenue effective de la session de formation.

Ouoro_Formation_2017_13
Ouoro_Formation_2017_14
Ouoro_Formation_2017_15

Cette session a regroupé 5 membres des 4 anciens groupements et des 2 nouveaux soit au total 30 participantes.

 

Troisième formation 2017
Formation d’élevage volaille et dotation de matériel
pour 11 nouveaux bénéficiaires

Reprise formation d’élevage volaille de 2 jours les 12 et 13 mai 2017
et une dotation de matériel : Grillagemangeoires et abreuvoirs pour construire, enclos et poulaillers qui vont abriter les animaux…,
Elle a concerné les anciens et les futurs bénéficiaires et porté sur logement/habitat, nettoyage, désinfection du poulailler et soin des animaux, alimentation, gestion de la reproduction et des effectifs

Elle a précédé la remise des animaux

 

Passation et dotation des animaux
le 18 mai 2017
Quand la dotation se fait de membre à membre dans les groupements !

La passation
Les 6 éleveurs dotés en 2016 de 6 poules et un coq par Mil’Ecole ont donné un lot de poulets-coq équivalent à 6 nouvelles personnes choisies dans leurs groupements respectifs.

Ouoro_Formation_2017_18
Ouoro_Formation_2017_21
Ouoro_Formation_2017_20
Ouoro_Formation_2017_19

Cette passation d’animaux est une grande première : Paul, notre correspondant nous a transmis : « C’était dans la joie que les anciens bénéficiaires de volailles ont fait cela et ils ont donné les meilleurs poulets de leur basse-cour… Maintenant nous sommes tournés vers celui des chèvres et je suis persuadé qu’il se passera bien aussi ».

La dotation
Parallèlement, Mil’Ecole a doté 5 nouvelles personnes des 4 groupements féminins et du groupement masculin de 6 poules et un coq, comme prévu dans le plan triennal de 2014

Sur le village, ce sont ainsi 17 élevages de volailles qui sont en place.

 

Quatrième formation 2017
Formation d’épandage du compost
(en zaï, en demi-lune et par labour)
2 jours 24 et 25 mai 2017

Concernant l’efficacité du compost, son épandage est presque aussi important que sa fabrication : juste déposé sur la terre, le compost est éjecté (lessivé) dès les premières pluies qui sont violentes au Burkina.

Plusieurs manières permettent de l’incorporer à la terre :
     – La technique du Zaï : poquets-trous dans lequel le compost est déposé,
     – La confection de demi-lunes qui freinent l’eau de pluie et retiennent le compost déposé
     – Le labourage léger pour mêler compost et terre (avec âne et charrue).

Ouoro_Formation_2017_07
Ouoro_Formation_2017_08
Ouoro_Formation_2017_04
Ouoro_Formation_2017_06

Sam du Centre agroécologique de Réo-Sanguiè est venu initier la population durant 2 jours sur ces 3 techniques.
En décembre 2016 c’est lui qui avait assuré la reprise de formation de compost et celle du traitement antiparasitaire agroécologique. Elles avaient été particulièrement bien reçues et intégrées par la population.
Voir notre article dans BurkinaDoc : L’Agroécologie avec L’APAD-Sanguié

 

Suivis des cahiers effectués par Alphonse SAMA

 Les séances portent sur le remplissage des cahiers de location du matériel et de la liste de collecte des cotisations suivi du report dans le cahier de comptes : les différents cahiers sont remplis avec le secrétaire et la trésorière du groupement. Elles sont aussi l’occasion d’un rappel des rôles et tâches des membres clés des groupements.
Cette activité fait naître chez les agricultrices un fort désir d’alphabétisation auquel nous pensons répondre dès 2018 et dont la mise en place fera l’objet d’un autre article.

 

En marge des formations
La mise en place d’un comité de pilotage

Il a aussi été mis en place début mars, avec intervention de DEZLY, en appui de nos correspondants locaux, un comité villageois de pilotage qui inclut les 2 nouveaux groupements.

Ouoro_Formation_2017_01
Ouoro_Formation_2017_03
Ouoro_Formation_2017_02

Il est destiné à améliorer le dialogue entre les groupements et l’organisme de formation qui intervient au village (DEZLY consulting), mais aussi entre les groupements eux-mêmes, et avec nos deux correspondants locaux, Paul et Alphonse

Dotation de matériel
Un second lot de matériel pour la fabrication de soumbala
Du matériels agricoles complémentaire (ânes et charrues)

Comme prévu dans le plan trisannuel, 4 ânes et 4 charrues ont pu être acquis et livrés aux 4 groupements féminins d’origine du projet.

Ouoro_Formation_2017_17
Ouoro_Formation_2017_16

Paul nous a dit : « Malheureusement les femmes ont un peu peur des ânes auxquels elles ne se sont pas encore familiarisées. Mais cela viendra sans doute avec le temps ». Il nous faudra peut-être envisager une formation dans ce sens.

Voir aussi en Pdf téléchargeable Le rapport d’activité du 1er trimestre – année 2017 à Ouororéalisé par David Luther SANOU, pour DEZLY Consulting